Crédit de rénovation

Vous êtes locataire ou propriétaire et vous souhaitez éffectuer des travaux d'aménagement ou de décoration dans votre logement ? N'hésitez plus, faites une simulation et trouvez la solution crédit adaptée à votre projet. Le prêt de rénovation, vous permet de financer les travaux à réaliser chez vous : aménagement, rénovation, énergie solaire, réparations... Ce crédit vous premet d'emprunter de 500 € à 35 000 € pour éffectuer tous types de travaux. Les projets de rénovation d’appartement ou d’agrandissement de maison sont généralement synonymes de grosses dépenses. Qu’il s’agisse des travaux réalisés par un artisan indépendant, une entreprise ou par le propriétaire lui-même, le constat reste le même. Si vous souhaitez réaliser des travaux dans votre habitation, mais que votre budget ne vous le permet pas, la solution existe : le prêt de rénovation.

Qu’est-ce qu’un prêt travaux ?

En règle générale, le prêt de rénovation est un prêt personnel spécifiquement adapté au financement de projet de rénovation, de décoration et d’aménagement de maisons et d’appartements. Il concerne aussi bien les résidences principales que secondaires, ainsi que les dépendances. Pour les projets les plus courants, le prêt travaux est un prêt personnel car il est souvent synonyme de grosses dépenses. Mais il peut arriver de souscrire un crédit renouvelable pour financer des petits travaux complémentaires.

Le prêt personnel

Dans le cadre d’un prêt travaux sous forme de prêt personnel, les fonds sont directement versés sur le compte du client et peuvent atteindre jusqu’à 35 000€. Il s’agit donc d’un type de crédit bien adapté aux moyens et gros projets de travaux : Aménagement d’une cuisine équipée, rénovation d’une toiture, isolation de fenêtres, etc.
Plus spécifiquement, il peut s’agir de travaux de construction, de rénovation (maçonnerie, électricité, plomberie), d’isolation, d’étanchéité... Tous les travaux de décoration, d’aménagement (de combles, par exemple) et d’extension sont également concernés par ce type de financement.
Par ailleurs, il n’y a aucune restriction quant aux justificatifs d’utilisation qui peuvent entrer dans le cadre de cet emprunt : cuisine, salle de bains, chambre, toilettes, salle à manger, garage, etc. Vous utilisez votre crédit à votre guise. En cas de prêt affecté, le seul prérequis est que le capital emprunté serve uniquement au financement des travaux définis dans les termes du contrat en fournissant, par exemple, à l’organisme prêteur une facture ou un devis des travaux.

Le crédit renouvelable

Si la somme nécessaire à la réalisation de votre projet est entre 500 et 6000€, il existe d’autres alternatives comme le crédit renouvelable. Il vous permet de gérer l’utilisation des fonds à votre rythme et est reconductible pour une année supplémentaire, une fois qu’il a atteint son terme. Cela vous permet, par exemple, d’envisager des travaux complémentaires.

Attention:

Un crédit travaux, qu’il prenne la forme d’un prêt personnel ou d’un crédit renouvelable, constitue toujours un engagement sur la durée de la part de l’emprunteur. Vous devez donc veiller à bien vérifier vos possibilités de remboursement avant de souscrire un contrat de ce type auprès d’un organisme de crédit.

Qui peut en bénéficier ?

Les propriétaires, les locataires ainsi que les bailleurs peuvent bénéficier d’un prêt travaux. À la seule condition, bien entendu, que leur dossier et les garanties apportées entrent dans le cadre de leur demande de financement. Certains profils de propriétaires et de locataires sont directement concernés par ce type d’emprunts :
Les accédants à la propriété qui souhaitent réaliser des travaux de rénovation ;
Les jeunes parents qui doivent aménager une chambre pour accueillir leur futur enfant ;
Les propriétaires qui prévoient un projet d’extension pour leur résidence principale ou secondaire.
À noter qu’il s’agit là de quelques exemples parmi d’autres. Plus généralement, toutes les personnes qui ont la capacité de contracter et dont la situation financière ne le permet pas, peuvent bénéficier d’un prêt travaux. Les raisons qui peuvent motiver la réalisation de travaux n’ont en réalité pas d’importance capitale dans l’acceptation d’une demande de prêt emprunteur. Seules importent la nature de votre projet et les garanties que vous apportez.
Ainsi, les travaux peuvent tout aussi bien résulter :
d’une simple envie de changement (nouvelle décoration) ;
d’un besoin impératif (rénovation suite à un sinistre) ;
ou d’une mise aux normes (plomberie, électricité).

Quels sont les justificatifs demandés ?

D’une manière générale, l’acceptation d’une demande de prêts travaux est soumise aux mêmes conditions qu’une demande de crédit renouvelable ou de prêt personnel « classiques ». Vous devrez donc joindre un certain nombre de pièces justificatives à votre dossier, telles que :
Une photocopie de votre pièce d’identité ;
Un Relevé d’Identité Bancaire (RIB) ;
Un justificatif de domicile ;
Vos derniers bulletins de paie (si vous êtes salarié) ;
Votre dernier avis d’imposition (si vous êtes non-salarié ou retraité).
Dans le cadre d’un prêt affecté, l’organisme de crédit peut exiger que vous lui fournissiez des documents complémentaires (en plus des pièces justificatives) qui prouvent l’existence de travaux :
Devis ou bon de commande ;
Factures diverses (achat d’équipements ou de matériaux, réalisation de travaux effectués par un artisan ou une entreprise).